Scroll-downicon-faxLogoicon-mailScroll-downicon-phoneScroll-downScroll-down

Nouveau passeport sectoriel pour le négoce et la transformation de pommes de terre, fruits et légumes en Belgique aide à réaliser une filière agro-alimentaire solidaire et circulaire

FVPhouse, la coupole des associations professionnelles pour le négoce et la transformation de pommes de terre, fruits et légumes en Belgique, a récemment finalisé son projet de durabilité: ‘Ensemble vers une filière pommes de terre, fruits et légumes circulaire et solidaire !’ Le résultat est le nouveau passeport de durabilité sectoriel.

Le nouveau passeport de durabilité sectoriel actualise le passeport antérieur en faisant le lien avec les Objectifs de développement durable des Nations Unies. Le passeport a été élargi avec une trajectoire qui aide les entreprises à réaliser leur rapport de durabilité.

Sectoriel

FVPhouse est la coupole des organisations Belgapom, Vegebe et Fresh Trade Belgium. Le projet couvre la filière agro-alimentaire internationale pour les pommes de terre, fruits et légumes. En concertation avec les entreprises du secteur, les partenaires de la filière et un large groupe de stakeholders, on a parcouru une trajectoire d’apprentissage et d’amélioration afin de passer de l’engagement aux actions concrètes. Les entreprises membres ont renforcé leur stratégie de durabilité, elles pouvaient mesurer et évaluer leurs prestations à l’aide du passeport sectoriel. Les Objectifs de développement durable des Nations Unies en étaient le fil conducteur. Les rapports de durabilité ont été rédigés sur base des critères GRI.

Objectifs concrets :

Le nouveau projet se focalisait sur des objectifs concrets, groupés en quatre thèmes:

  1. Prévention des déchets et pertes alimentaires, clôturer la filière en valorisant au maximum les déchets et flux secondaires.
  2. Fermer le cycle de l’eau grâce à la réutilisation, à l’épuration et au recyclage.
  3. Réduction de l’inégalité sociale, y compris au-delà de nos entreprises et de nos frontières.
  4. Vers une production et consommation plus durable : comment réduire notre impact environnemental et consommation d’énergie? Comment rendre notre logistique plus durable ? Comment aider le consommateur à faire le bon choix dans l’offre de produits locaux, de saison, importés, congelés… ?

Le passeport de durabilité sectoriel et la trajectoire aident les entreprises du négoce et de la transformation à faire leur rapport de durabilité et à déterminer leur stratégie.

Les efforts de 10 entreprises pilotes ont donné naissance à un rapport de durabilité : 

  1. Ardo, transformation de légumes
  2. Agristo, transformation de pommes de terre
  3. Calsa, négoce en gros/exportateur fruits et légumes
  4. D’Arta, transformation de légumes
  5. Greenyard, transformation de légumes
  6. Mydibel, transformation de pommes de terre
  7. Nicolai Fruit, négoce en gros, exportateur de fruits et légumes
  8. Van Laethem, négoce en gros herbes fraîches et fleurs comestibles
  9. Warnez, négoce en gros pommes de terre
  10. Special Fruit, négoce en gros, importateur fruits et légumes

La Flandre s’engage sur la durabilité

Le projet a été réalisé avec l’aide de MVO Vlaanderen. Afin d’engager davantage d’entreprises dans le domaine de la durabilité, un projet de suivi a déjà été lancé : FVPhouse se met à travailler avec la méthode ‘Sustatool’, une application web qui stimulera les PME par des actions concrètes à intégrer la durabilité dans leur politique d’entreprise et à faire un rapportage adéquat. Grâce au passeport de durabilité sectoriel finalisé, on pourra faire une application sur mesure du secteur du négoce et de la transformation de pommes de terre, fruits et légumes. Dans le courant de 2019, différents ateliers seront organisés pour assister les entreprises. Ce projet est également réalisé avec l’aide de MVO Vlaanderen.